Coronavirus: le Royaume-Uni change de braquet

Coronavirus: le Royaume-Uni change de braquet
EPA

Si on arrive à 20.000 morts ou moins, ce sera un bon résultat. Mais c’est encore horrible », admet Sir Patrick Vallance, conseiller scientifique du gouvernement britannique sous le feu des questions des députés hier. Londres affiche près de 2.000 cas confirmés de coronavirus et 69 morts. Sur le papier c’est moins que la plupart de ses voisins, sauf que si on compare les différents pays à ce stade de l’épidémie, le Royaume-Uni détient la palme de la croissance la plus rapide du nombre de décès, avec l’Espagne. Inquiétant… mais pas de quoi pousser la semaine dernière le gouvernement à déclencher les mesures d’urgence.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct