Confinement généralisé ou immunité de groupe: à chaque pays son scénario contre le coronavirus

Mark Rutte, Premier ministre néerlandais.
Mark Rutte, Premier ministre néerlandais. - AFP.

Partout en Europe, le mot d’ordre est le confinement général ou partiel jusqu’à ce que la maladie recule significativement. Seuls quelques États, dont les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Suède, ont opté pour une autre stratégie, souscrivant à la théorie de l’immunisation collective avec des mesures peu restrictives. Londres est cependant en train de changer de braquet, avec l’augmentation significative du nombre de décès en très peu de temps (69 à ce jour). Le conseiller scientifique de l’exécutif britannique, Sir Patrick Vallance, a dit redouter au moins 20.000 morts, tandis que le ministre de la Santé a fait volte-face ce week-end, estimant que l’immunisation collective ne faisait pas partie de la stratégie gouvernementale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct