Coronavirus: les nouvelles mesures de confinement en détail

Coronavirus: les nouvelles mesures de confinement en détail
Pierre-Yves Thienpont

Ce mercredi à midi, la Belgique s’impose un confinement généralisé. Si certains déplacements restent autorisés, la mobilité devra être réduite à l’essentiel. Les commerces d’alimentation humaine et animale, les pharmacies et les librairies restent accessibles.

1

Mobilité réduite au maximum

Les citoyens doivent rester chez eux. C’est la règle numéro 1 du confinement tel que défini mardi soir par le Conseil national de sécurité. Certains déplacements sont toutefois autorisés pour se rendre à la pharmacie, à la poste ou à la banque, pour faire des courses, pour bénéficier de soins de santé ou encore aider des personnes dans le besoin. La population n’est pas astreinte à rester en permanence claquemurée. Une activité physique extérieure est « autorisée et recommandée », mais ne doit pas donner lieu à rassemblements. L’accompagnement d’une personne vivant sous le même toit ou d’un ami est admis, pourvu que la distance sociale (1,50 m entre deux personnes) soit respectée.

Les transports en commun doivent s’organiser pour que les règles de la distance sociale puissent être de mise. Les voyages à l’étranger sont interdits jusqu’au 5 avril s’ils ne sont pas nécessaires.

Des sanctions administratives pourront être appliquées aux contrevenants.

2

Travail à domicile

Une priorité absolue est donnée au travail à domicile. Pour les sociétés qui ne peuvent recourir à cette solution, des dispositions seront prises afin que les règles de la distance sociale soient respectées, tant en termes de fonctionnement de l’entreprise que de transports assurés par celle-ci. Toute entreprise qui ne respectera pas ces mesures sera mise à l’amende. A la seconde infraction, elle sera fermée. Ces règles ne sont pas d’application dans les secteurs et services essentiels, mais ceux-ci devront néanmoins respecter les normes de distance sociale.

3

Commerces non essentiels fermés

Les magasins et commerces « non essentiels » sont fermés en semaine comme le week-end. Restent ouverts les commerces d’alimentation humaine et animale, les librairies et les pharmacies. Dans les grandes surfaces, les entrées des clients seront régulées à hauteur d’une personne pour 10 mètres carrés. Les courses ne pourront excéder la durée de 30 minutes. Les magasins de nuit fermeront à 22 heures maximum. Un coiffeur ne pourra prendre qu’un client à la fois. À nouveau, les règles de distance sociale doivent être dans tous les cas respectées. Les marchés extérieurs doivent fermer. Les échoppes d’alimentation ne sont autorisées à ouvrir que là où elles sont indispensables.

La livraison à domicile est autorisée.

4

Ecoles fermées

Les écoles restent fermées jusqu’au 3 avril, jour du début des vacances de Pâques comme il en a été décidé par le Conseil national de sécurité le 12 mars dernier. Seul est maintenu l’encadrement des enfants dont les parents travaillent dans des secteurs essentiels. Encadrement assuré aussi pour les enfants dont la garde dépend d’une personne âgée afin de la préserver du virus. Les crèches restent ouvertes. En cas de gardes alternées, le transport des enfants d’un parent à l’autre reste autorisé.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    1€
    le 1er mois
    J'en profite
    Déjà abonné?Je me connecte
    Aussi en Société