Charles Michel sur le coronavirus: «On ne peut pas reprocher tout et son contraire à l’UE»

Le président du Conseil européen, ce mardi 17. © AFP/ARIS OIKONOMOU
Le président du Conseil européen, ce mardi 17. © AFP/ARIS OIKONOMOU

Avant la décision par Charles Michel, le président du Conseil européen, d’organiser une réunion des leaders européens (sollicitée par la France), les institutions de l’UE semblaient assez en retrait sur le dossier coronavirus. Dans une interview au Soir, De Standaard et Libération, Charles Michel reconnaît que les Etats ont été surpris par le caractère exceptionnel de cette crise, mais qu’ils comprennent tous qu’ils ne s’en sortiront pas seuls.

Jusqu’au 10 mars, lors du premier sommet européen sur le coronavirus par vidéoconférence, les institutions européennes, particulièrement la Commission, ont été assez lentes au démarrage…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct