Coronavirus: la pression s’intensifie sur le CIO pour un report des Jeux olympiques

photo news
photo news

Comme mardi avec les fédérations internationales (FI), le Comité international olympique (CIO) s’est voulu rassurant, ce mercredi, lors d’une visioconférence avec les Comités nationaux olympiques (CNO). S’arc-boutant sur son souhait de ne rien changer en vue des JO de Tokyo, il a rappelé qu’il était sur la balle, en contact permanent avec les responsables de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et que, à un peu plus de quatre mois de l’ouverture des Jeux, prévue le 24 juillet, il n’était pas (encore) nécessaire de prendre des décisions radicales suite à la pandémie du Covid-19. « Toute spéculation à ce stade serait contre-productive ». Et d’encourager les athlètes à continuer à s’entraîner comme si de rien n’était, tout en rappelant qu’il réfléchissait à ce que l’équité sportive soit respectée, notamment dans le processus de qualification. À l’heure actuelle, 43 % des athlètes qui prendront part aux Jeux doivent encore gagner leur ticket…

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct