Les investissements publics ont chuté de 50% en 25 ans

Les investissements publics ont chuté de 50% en 25 ans
Bruno Dalimonte

Les tunnels bruxellois sont de guingois. Il pleut dans certains musées. Les routes wallonnes sont dans un sale état. Le rail n’est guère ponctuel ; et certains trajets sont plus longs aujourd’hui qu’il y a trente ou cinquante ans. Il est des écoles dont on n’ose vous dire à quoi elles ressemblent. Rien d’étonnant. Depuis un quart de siècle, les pouvoirs publics investissent moitié moins (en pourcentage du PIB) que dans les années septante. Et, souvent, trop peu pour maintenir en état les infrastructures publiques existantes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct