Coronavirus: la N-VA n’accorde pas la confiance au gouvernement «de la rancune»

Coronavirus: la N-VA n’accorde pas la confiance au gouvernement «de la rancune»

Avant que Sophie Wilmès et son exécutif n’obtiennent la confiance du Parlement dans l’après-midi (à noter que la Première a déclaré au passage qu’elle reviendra « au plus tard dans six mois pour redemander la confiance »…), la Chambre a été le théâtre d’un débat parlementaire minimal auquel ont pris par les seuls chefs de groupes, pour des raisons sanitaires. En voici synthétiquement le compte rendu…

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct