Yishaï Sarid: «Dès l’instant où je me censure, je ne suis plus un écrivain»

Yishaï Sarid
: «
A mesure que la Shoah s’éloigne, l’art et la littérature auront un rôle de plus en plus important.
»
Yishaï Sarid : « A mesure que la Shoah s’éloigne, l’art et la littérature auront un rôle de plus en plus important. » - Katarina Ivanisevic.

entretien

Yishaï Sarid est avocat et écrivain en Israël. Il a publié quelques excellents polars, dont Le poète de Gaza, chez Actes Sud. Une dystopie, Le troisième temple, chez Actes Sud encore. Là, il se tourne vers le passé et sur la Shoah dans un court roman d’une puissance incroyable et d’une rage triste difficilement supportable.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct