Viol diffusé sur Snapchat: cinq ans pour les deux jeunes majeurs, dont la moitié ferme

Viol diffusé sur Snapchat: cinq ans pour les deux jeunes majeurs, dont la moitié ferme

La nuit du 30 au 31 mars dernier, des ados de 13 à 18 ans avaient organisé une soirée chez le plus jeune d’entre eux, à Ninane en région liégeoise, avec la bénédiction des parents qui dormaient juste au-dessus. Il y avait du cannabis et de l’alcool en quantité, tout le monde avait beaucoup bu et fumé, et vers minuit, il ne restait plus que sept jeunes et une adolescente de 16 ans, groggy et laissée là par ses amies. Se rendant compte que la gamine était complètement inerte et qu’elle ne réagissait pas quand on la touchait, les jeunes avaient eu l’idée de la déshabiller. Puisqu’elle ne se défendait toujours pas, six d’entre eux l’avaient tour à tour violée, pendant qu’un septième filmait. Des extraits de ces viols, sur lesquels on voyait la jeune fille manipulée comme un paquet, avaient été diffusés sur Snapchat, et c’est ainsi que la victime avait appris ce qu’elle avait subi.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct