Kevin Borlée: «On a de la chance dans notre malchance»

Quand il ne s’entraîne pas, Kevin Borlée reste confiné dans son domicile bruxellois. @DR
Quand il ne s’entraîne pas, Kevin Borlée reste confiné dans son domicile bruxellois. @DR

Normalement, il aurait dû, à cette époque de l’année, être en train de faire ses valises pour un stage à l’étranger, aux Etats-Unis vraisemblablement, pour se préparer avec le reste du « Team Borlée » en vue de la saison estivale. « C’est la première fois depuis 2007, si je ne m’abuse, que nous ne sommes pas partis », dit Kevin Borlée, le capitaine de l’équipe belge de 4 x 400 m, alias les Belgian Tornados, bloqué au pays par la crise du Covid-19 et ses restrictions sur le plan des déplacements.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct