Coronavirus: la nature a un effet émollient sur le confinement

L’arrivée des premières hirondelles rustiques est annoncée au sud du pays, dans le Hainaut.
L’arrivée des premières hirondelles rustiques est annoncée au sud du pays, dans le Hainaut. - Belga.

Pandémie, restrictions de déplacement, hospitalisation, emploi menacé, économie en vrac… Quand le temps est au stress extrême, il faut parfois lever les yeux. C’est ce à quoi invitent plusieurs associations environnementales. Il est connu que la nature apaise et détend. La science a mesuré l’effet que la proximité avec la verdure, avec la forêt et avec les animaux peut avoir sur nos organismes. Même en temps de confinement, le raisonnement reste valable. Pour le coup, les campagnards sont mieux lotis que les urbains. Mais à eux aussi on recommande de s’aérer et d’aller se ressourcer dans la nature. Par exemple dans les réserves naturelles gérées par Natagora. Par exemple en observant les premières hirondelles rustiques dont l’arrivée est annoncée au sud du pays, dans le Hainaut.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct