Des masques et des moyens

Des masques et des moyens

Nous sommes bien conscients que les personnes qui travaillent, de manière rémunérée mais aussi bénévole, dans les secteurs du soin et du social sont à la fois les personnes dont nous avons le plus besoin et en même temps celles qui sont les plus exposées. » Alain Maron a pris la plume pour écrire à tous les acteurs concernés, médecins, infirmiers, travailleurs de rue, personnes actives dans l’aide aux sans-abri et migrants, pour le moins inquiets.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct