«A l’ONU, toutes les réunions ont été suspendues»

Marc Pecsteen, ambassadeur de Belgique à l’ONU
Marc Pecsteen, ambassadeur de Belgique à l’ONU - D.R.

ENTRETIEN

Habitué à arpenter les couloirs du siège des Nations unies à New York, Marc Pecsteen travaille désormais de chez lui. C’est le cas également pour les quatorze autres membres du Conseil de sécurité et de leurs équipes. « Nous travaillons tous chez nous depuis lundi, c’est du jamais vu mais ça marche », nous explique par téléphone l’ambassadeur depuis son appartement situé à quelques centaines de mètres de son lieu de travail habituel.

Qu’est-ce qui a changé pour vous avec le coronavirus ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct