Comment la Chine, Taïwan et la Corée du Sud ont stoppé le coronavirus

Comment la Chine, Taïwan et la Corée du Sud ont stoppé le coronavirus

Correspondante à Honk Kong

Samedi, la Chine a célébré son troisième jour sans nouveaux cas de coronavirus domestiques. Une situation qui contraste fortement avec les 2.000 nouvelles infections quotidiennes enregistrées mi-février. Cette réussite, le pays la doit aux mesures de confinement radicales adoptées à Wuhan, l’épicentre de l’épidémie de Covid-19, à partir du 9 février.

Ce jour-là, les autorités locales ont abruptement décrété que les habitants n’avaient plus le droit de sortir de chez eux. Tous les malades, même ceux ne présentant que des symptômes légers, ont en outre été internés dans des centres de quarantaine mis sur pied dans des halls d’exposition et des stades sportifs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct