Coronavirus: inquiet, le personnel hospitalier doit composer avec la pénurie de masques

Certains soignants ne sont pas autorisés à porter un masque de protection. Mesure de prudence en ces temps de disette.
Certains soignants ne sont pas autorisés à porter un masque de protection. Mesure de prudence en ces temps de disette. - Lionel Vadam.

Comme un malaise… La distribution vendredi aux hôpitaux belges de quelque 5 millions de masques chirurgicaux en provenance de Chine n’apaise pas les inquiétudes du secteur médical, dans sa lutte contre le coronavirus.

Pour rappel, il existe deux types de masques : les « simples » masques chirurgicaux et les masques de type FFP2 ou FFP3. Ces derniers sont dotés d’une coque de protection respiratoire.

Les cinq millions de masques livrés aux hôpitaux vendredi sont loin d’être inutiles, mais ils ne peuvent être utilisés par les services en première ligne contre le virus. Ceux-ci nécessitent les « fameux » FFP2.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct