Coronavirus: la Pologne passe à côté des enjeux de santé publique

Les rues de Cracovie vidées de leurs habitants ressemblent à beaucoup d’autres villes européennes.
Les rues de Cracovie vidées de leurs habitants ressemblent à beaucoup d’autres villes européennes. - EPA.

La Pologne est en guerre, et pas seulement contre le coronavirus. Depuis des années, une guerre froide domestique couve entre le pouvoir antidémocratique et antieuropéen exercé par le parti PiS (Droit et Justice) et la société civile qui réclame le respect de la constitution, de l’indépendance des tribunaux, de la liberté des médias et de toutes les minorités.

Malheureusement, la pandémie du Covid-19 – et bien qu’elle touche tout le monde indépendamment des opinions – n’a pas donné lieu à un cessez-le-feu dans ce conflit, malgré les prévisions alarmantes des virologues.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct