Coronavirus: le menu détaillé des pouvoirs spéciaux attribués au gouvernement Wilmès

Les pouvoirs spéciaux permettront au gouvernement de Sophie Wilmès de ne plus passer par la case «
Parlement
» lorsqu’il faut prendre des décisions urgentes liées à la crise sanitaire qui secoue le pays. Photo News / Frederic Sierakowski
Les pouvoirs spéciaux permettront au gouvernement de Sophie Wilmès de ne plus passer par la case « Parlement » lorsqu’il faut prendre des décisions urgentes liées à la crise sanitaire qui secoue le pays. Photo News / Frederic Sierakowski

Si tout se passe comme prévu, et tout le monde semble le souhaiter, le gouvernement de Sophie Wilmès disposera légalement des pleins pouvoirs pour gérer la crise du coronavirus, à partir de jeudi après-midi. Ce week-end, les présidents des neuf partis (MR, Open VLD, PS, SP.A, Ecolo, Groen, Défi, CD&V et CDH) qui ont voté la confiance au gouvernement corona, rejoints pour l’occasion par la N-VA, se sont mis d’accord sur un texte définissant les pouvoirs spéciaux. La balle revient – pour la dernière fois avant longtemps – dans le camp des parlementaires. Une réunion des chefs de groupes est prévue lundi, en début d’après-midi à la Chambre. Sans surprise, les élus devraient décider de prendre en considération la proposition de loi accordant les pouvoirs spéciaux. La machine parlementaire pourra alors s’enclencher en mode « extrême urgence ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct