Coronavirus: ce ne sont pas seulement les machines à coudre qui vont sauver des vies

Des masques sont arrivés de Chine à Liege Airport ce lundi.
Des masques sont arrivés de Chine à Liege Airport ce lundi. - PhotoNews

C’est une certitude : « après », lorsque le corona sera vaincu et que l’économie aura repris une allure normale – et donc pas prochainement –, « l’affaire des masques » et « l’affaire des tests » donneront lieu à des commissions parlementaires pour déterminer les responsabilités dans ce fiasco surtout européen et notamment belge. Pourquoi, chez nous, a-t-on manqué de masques, en particulier FFP2 et FFP3, et de réactifs si tôt dans la crise et en continu depuis son déclenchement ? Pourquoi n’a-t-on pas décidé de tester toute la population dès le départ pour pratiquer un confinement plus efficace, et prévu de le refaire avant la fin de celui-ci ? Pourquoi n’a-t-on pas testé tous ceux qui sortaient des avions en provenance de pays où le virus faisait rage ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct