Pablo Andres: «J’essaie de transformer la négativité en quelque chose de positif. C’est mon métier…»

entretien

Comme au lendemain des attentats de mars 2016, il fut l’un des premiers à ouvrir sa boîte de blagues. Pablo Andres raconte comment l’humour l’a aidé à se sentir plus utile.

Comment se passe votre confinement ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct