La résistance par le rire s’organise face à la pandémie

Quatre ans presque jour pour jour après les attentats de Bruxelles, Pablo Andres a remis son uniforme d’agent Verhaegen et est reparti pour une croisade belle et désespérée dont il a le secret. © D.R.
Quatre ans presque jour pour jour après les attentats de Bruxelles, Pablo Andres a remis son uniforme d’agent Verhaegen et est reparti pour une croisade belle et désespérée dont il a le secret. © D.R.

Dans le climat d’angoisse qui se propage avec le coronavirus au sein de la population, la résistance par le rire propose une contre-offensive sinon miraculeuse, en tout cas salutaire. Ces derniers jours, les clowns prolifèrent, organisent la contagion par l’humour, et cet exutoire fait du bien.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct