Coronavirus: la République tchèque a-t-elle volé des masques à l’Italie?

Les autorités tchèques ont décidé de remplacer les 101.000 masques saisis par le même nombre d’unités de leur propre stock.
Les autorités tchèques ont décidé de remplacer les 101.000 masques saisis par le même nombre d’unités de leur propre stock. - Photo News.

Les 101.000 masques que la Chine a envoyés à l’Italie ont été saisis « de bonne foi » par les Tchèques, a assuré Prague, lundi. Ce week-end, un article de la Repubblica faisait état de 110.000 masques, voire de 680 000, que la République Tchèque avait confisqués. Et ajoutait que Prague avait mis trois jours à reconnaître que ce matériel était destiné à l’Italie.

En reconstituant les événements, on comprend qu’il y a une semaine, les autorités tchèques ont effectivement saisi 680.000 masques à une entreprise qui avait voulu augmenter ses prix à la dernière minute dans la région d’Ústí nad Labem. Selon la Repubblica, l’entreprise en question aurait surtout voulu vendre au plus offrant, c’est-à-dire exporter ses produits à l’international où elle pouvait les vendre plus cher. Or, la République Tchèque a introduit une interdiction de l’exportation du matériel médical depuis le début de la crise du Covid-19.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct