Les universités fermées jusqu'au 30 juin à cause du coronavirus: les 4 scénarios étudiés

Les 100.000 étudiants inscrits dans les universités francophones ne retrouveront pas leurs campus respectifs avant la fin du programme normal de cours prévue vers le 15 mai.
Les 100.000 étudiants inscrits dans les universités francophones ne retrouveront pas leurs campus respectifs avant la fin du programme normal de cours prévue vers le 15 mai. - Belga

C’est donc décidé : les 100.000 étudiants inscrits dans les universités francophones ne retrouveront pas leurs campus respectifs avant la fin du programme normal de cours prévue vers le 15 mai. Ainsi en ont décidé les recteurs des six universités francophones. Préalablement, ils avaient assisté, avec d’autres responsables du secteur, à une vidéo-conférence convoquée par la ministre Glatigny pour faire le point de la situation. « L’ensemble des établissements doivent pouvoir prendre des mesures harmonisées, tout en respectant bien entendu la liberté académique. Il ne serait par exemple pas envisageable d’annuler tous les examens dans les universités, mais pas dans les écoles supérieures des arts », indique la ministre à l’issue de la rencontre. Décodage : entre hautes écoles, écoles supérieures des arts, écoles de promotion sociale et universités, les visions diffèrent profondément. Il ne sera pas simple de les accorder.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct