Coronavirus: l’e-commerce non-alimentaire est en plein boom

Tout comme chez Amazon, les enseignes belges actives dans le commerce non-alimentaire en ligne connaissent une demande sans précédent des consommateurs.
Tout comme chez Amazon, les enseignes belges actives dans le commerce non-alimentaire en ligne connaissent une demande sans précédent des consommateurs. - Reuters

Privé d’ouverture de ses magasins depuis mercredi midi dernier (le 18 mars) dans le cadre des mesures de lutte contre l’épidémie de coronavirus, le commerce non-alimentaire est – on s’en doute – en grande souffrance depuis lors. C’est ce que confirme Comeos au Soir. « Pour ce secteur, c’est la catastrophe », déclare Dominique Michel, administrateur délégué de la fédération du commerce organisé en Belgique. Depuis l’entrée en vigueur des mesures restrictives qui les visent, « nos membres actifs dans le non-alimentaire doivent faire face à des pertes de 70 à 100 %. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct