Coronavirus: la France durcit le confinement

Lundi soir sur TF1, Edouard Philippe n’a laissé aucune ambiguïté sur la poursuite de l’isolement dans l’Hexagone. © AFP.
Lundi soir sur TF1, Edouard Philippe n’a laissé aucune ambiguïté sur la poursuite de l’isolement dans l’Hexagone. © AFP.

Beaucoup aimeraient retrouver le temps d’avant, mais ce n’est pas encore pour demain. » S’il y avait le moindre doute sur la prolongation du confinement en France, il est désormais levé. Edouard Philippe n’a pas fixé d’issue, mais il n’a laissé aucune ambiguïté sur la poursuite de l’isolement dans l’Hexagone.

Invité du « Vingt heures » de TF1, le chef du gouvernement Français a surtout annoncé un durcissement des règles en vigueur. Alors que trop d’abus ont été constatés, les règles sont durcies dans trois domaines.

Les marchés de plein air seront a priori interdits. Toutefois, ils pourront faire l’objet d’une dérogation de la part des préfectures, sur l’avis des maires. « Dans certaines petites communes, le marché est souvent le meilleur moyen pour ceux qui vivent dans le village d’avoir accès à des produits frais », a justifié le Premier ministre, qui a aussi insisté sur la nécessité pour les agriculteurs d’écouler leur production.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct