Le MAD donne carte blanche à la chorégraphe Louise Vanneste

Le MAD donne carte blanche à la chorégraphe Louise Vanneste
Béa Borges

P eu importe ce qu’on lit, lire est un acte de création générateur de mouvements cérébraux, évocateur de mondes, révélateur de désirs. Lire stimule l’imaginaire et engage un mouvement de pensée. Lire des romans, des essais, de la philosophie, c’est entendre des récits et les laisser résonner en nous. La lecture est une belle réponse, à portée de tous, face aux défis de notre époque. Dans son ouvrage Le raconteur , Walter Benjamin nous parle du récit comme de quelque chose qui peut venir de loin et qui peut aussi rester en nous, une transmission d’expérience vécue qui, à son tour, suscite une expérience. A l’opposé d’une information qui concerne le plus souvent l’ici et maintenant et qui s’épuise dans le temps.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct