«Applaudissez mais restez chez vous!»

De nombreux soignants ont posté des messages et des vidéos remerciant la population de son soutien, mais insistant aussi pour qu’elle respecte les règles. Exemple avec Amélie, infirmière dans un hôpital bruxellois, qui a tenu à partager son ressenti à travers un long témoignage publié sur les réseaux sociaux. Un texte largement publié et commenté. « Ce que j’ai sur le cœur… Il y a près de quatre ans jour pour jour, à Bruxelles, nous, personnel soignant, allions prendre la relève de nos collègues avec la boule au ventre, peur d’être une cible facile des terroristes, peur de voir débarquer à nouveau des dizaines de victimes de guerre suite à ces actes lâches », écrivait-elle. « Aujourd’hui, la boule au ventre chez les soignants est de retour. Les bombes sont pourtant silencieuses. Aujourd’hui, les bombes c’est nous tous ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct