Coronavirus: «Boris Johnson, soyez Churchill plutôt que Chamberlain…»

Coronavirus: «Boris Johnson, soyez Churchill plutôt que Chamberlain…»
Reuters.

Parmi la marée de journaux qui accompagnent mon petit-déjeuner, je lis toujours en premier lieu le Financial Times. C’est une cérémonie aussi sacrée que le toast à l’avocat-œuf dur mangé religieusement ou la théière ventrue et bouillonnante couverte d’un petit bonnet pour lui éviter de refroidir. Et c’est en parcourant le titre aux pages saumon que je suis tombé sur un entrefilet annonçant le remplacement de la lettre confidentielle « Brexit Briefing » par la « Coronavirus Business Update ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct