lesoirimmo

Coronavirus: au-delà des assurances de Poutine, Moscou se prépare à la vague de la pandémie

Vladimir Poutine, en combinaison de protection jaune, a rendu visite, mardi, à un hôpital de Moscou qui traite des patients atteints par le coronavirus.
Vladimir Poutine, en combinaison de protection jaune, a rendu visite, mardi, à un hôpital de Moscou qui traite des patients atteints par le coronavirus. - AFP

La Russie, avec un décès et moins de 500 cas, continue de faire exception dans la crise mondiale du coronavirus. Face à l’incrédulité croissante des Russes soupçonnant un bilan médical plus lourd, Vladimir Poutine se veut rassurant. « Malgré le risque élevé, la situation est dans l’ensemble sous contrôle », a insisté le chef du Kremlin lorsque, la semaine dernière, il a visité le centre sur le coronavirus créé à Moscou. Avec pour objectif : favoriser la télémédecine et la surveillance des supermarchés mais surtout… lutter contre les fausses informations. Vladimir Poutine, qui a envoyé une centaine de virologues en Italie mais n’a pas fait de déclarations solennelles sur l’ampleur du danger en Russie, avait déjà dénoncé « des désinformations provocatrices organisées depuis l’étranger pour semer la panique ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct