Delphi Genetics veut bloquer la progression du coronavirus dans le corps

Plusieurs entreprises biotech belges ont rejoint les consortiums internationaux qui se constituent en vue de trouver rapidement un traitement contre le Covid-19. C’est le cas de l’entreprise flamande eTheRNA, de la wallonne Univercells mais aussi de Delphi Genetics. Cette ancienne spin-off de l’ULB localisée dans le Biopark de Gosselies est spécialisée dans la production d’ADN pour les thérapies géniques. Elle fait partie d’un consortium mené par des labos publics espagnols qui s’apprête à rentrer un dossier de financement dans le cadre d’un appel d’offres européen. L’objectif poursuivi ? Développer un médicament anti-viral qui permettrait de bloquer le développement du virus de façon à ce qu’il n’infecte pas tout le corps. On éviterait ainsi les formes les plus sévères de la maladie. Ce traitement réduirait du même coup le risque de contamination car il diminue le nombre de particules virales émises.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct