Les femmes en première ligne face au coronavirus

Même les femmes qui ne s’exposent pas directement sont susceptibles de payer un plus lourd tribut, pointe le Forum économique mondial.
Même les femmes qui ne s’exposent pas directement sont susceptibles de payer un plus lourd tribut, pointe le Forum économique mondial. - Antoine Merlet.

Les retombées du coronavirus peuvent être pires pour les femmes que pour les hommes. » Ce n’est pas une association féministe qui le dit, mais le Forum économique mondial, rejoignant en ce sens une publication de la revue scientifique britannique The Lancet

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct