Des morts à retardement

Pour le deuxième jour consécutif, le nombre de nouvelles admissions à l’hôpital est en baisse. On recensait 256 nouvelles entrées sur la journée de lundi, contre 290 la veille et 335 samedi. Le nombre total d’hospitalisations en cours (1.859) est donc toujours en hausse, tout comme le nombre de lits occupés en soins intensifs (381). Mais la croissance de ces chiffres ralentit, et n’est plus du tout exponentielle. Ce qui est bon signe dans l’optique d’éviter la saturation hospitalière. Ce ralentissement peut s’expliquer par les premières mesures de confinement annoncées le 12 mars dernier (si cela se confirme dans les chiffres des jours prochains).

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct