Commentaire: l’autre côté de la médaille

La première chose que j’ai eu envie de faire quand j’ai appris la nouvelle, c’est de me mettre dans mon canapé et de vider mon frigo… » Cette phrase, d’un membre du Team Belgium, résume à merveille le désarroi de pas mal d’athlètes face à la décision prise par le CIO et le gouvernement japonais de reporter à 2021 les Jeux de Tokyo.

Bien sûr, rien n’est plus important aujourd’hui que la gestion et l’éradication du coronavirus et face à cette pandémie, tout peut apparaître insignifiant, à commencer par les complaintes de sportifs de haut niveau bousculés dans leurs habitudes et privés de compétition, fût-elle aussi prestigieuse que des Jeux olympiques. Aucun d’entre eux n’a d’ailleurs eu l’indécence de placer ses intérêts personnels avant l’évidence publique dans les déclarations qu’ils ont délivrées depuis mardi. Nos sportifs de haut niveau ne sont pas déconnectés de la « vraie vie ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct