Coronavirus: six semaines de lockdown représenteraient un manque à gagner de 14,5 milliards pour l’économie belge

Edward Roosens, l’économiste en chef de la FEB.
Edward Roosens, l’économiste en chef de la FEB. - D.R.

Evaluer l’impact économique du lockdown n’est pas chose aisée, en particulier parce que l’on ignore quand les mesures de confinement, qui ont mis à l’arrêt une partie importante de l’activité, seront levées.

De premières données sont cependant disponibles, notamment l’importance, variable selon les secteurs, du chômage temporaire pour force majeure. Les fédérations sectorielles ont également déjà collecté certaines informations sur l’évolution du chiffre d’affaires de leurs membres.

Sur cette base, le service d’études de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) a tenté une première estimation du « manque à gagner », en retenant l’hypothèse, plutôt optimiste, d’un lockdown de six semaines – de la mi-mars à la fin d’avril.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct