Carnet de bord d’une intensiviste: « A présent, on travaille dans la sueur et dans les larmes»

Sabrina Joachim est cardiologue aux soins intensifs de la Citadelle.
Sabrina Joachim est cardiologue aux soins intensifs de la Citadelle. - D.R.

Ce qui m’a le plus étonné aujourd’hui, c’est la croissance de la charge émotionnelle. En 48 heures, la charge émotionnelle s’est très fort alourdie et c’est vraiment ce qu’il y a de plus palpable dans le service en ce moment. A présent, on travaille dans la sueur et dans les larmes.

D’abord, il est évident que le personnel soignant a peur d’attraper le virus, de contracter la maladie – c’est clair et net. En outre, nous avons les premiers cas de professionnels de la santé qui ont été hospitalisés, ce qui alourdit également la charge émotionnelle. Enfin, nous avons maintenant des patients graves dans le service, des patients dont le pronostic vital est engagé. Aujourd’hui, nous avons d’ailleurs eu notre premier décès d’un patient Covid.

Là, je sens bien que la tension est montée d’un cran.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct