Coronavirus: l’hydroxychloroquine, pas plus efficace que d’autres traitements selon une étude chinoise

Coronavirus: l’hydroxychloroquine, pas plus efficace que d’autres traitements selon une étude chinoise
Photo News

L’hydroxychloroquine, un antipaludéen qui pourrait être un « don du ciel » dans la lutte contre le coronavirus selon Donald Trump, et dont l’utilisation fait débat dans de nombreux pays, n’est pas plus efficace que les traitements déjà existants pour lutter contre les symptômes du Covid-19, selon une étude chinoise.

L’étude, publiée par le journal de l’université du Zhejiang le 6 mars, s’est intéressée au cas de 30 patients atteints du Covid-19, dont la moitié avait pris de l’hydroxychloroquine.

Après sept jours, 13 des 15 patients qui suivaient ce traitement ont été testés négatifs, ce qui veut dire que le Covid-19 avait disparu de leur organisme. Pour le groupe qui ne l’avait pas reçu, ce chiffre était de 14.

Le temps médian pris par les deux groupes pour guérir était significativement similaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct