Coronavirus: chapeau bas aux métiers essentiels, ils assurent notre survie

Coronavirus: chapeau bas aux métiers essentiels, ils assurent notre survie
Reuters

La première faille violemment révélée par le coronavirus est celle de nos soins de santé. La Belgique n’a pas taillé autant dans le système et le réseau de soins de santé que nombre de ses voisins européens et on ne peut que s’en féliciter quand on regarde, médusés et dévastés, le désastre à l’œuvre en Espagne, en Italie et en France.

Mais c’était moins une, l’heure était en effet il y a quelques semaines encore dans certains partis aux coupes dans la sécurité sociale. « L’affaire des masques » n’en est aujourd’hui en fait qu’un (terrible) indicateur.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct