Quand le {R} joue la fille de l’air

Quand le {R} joue la fille de l’air

Pour éviter que cette chronique se transforme en billets du confinement, rien de tel que de s’évader dans le temps, celui de la langue française qui s’est forgée au fil des siècles. En privilégiant, dans la grande histoire parvenue jusqu’à nous, des circonstances ou des anecdotes moins connues du grand public, mais révélatrices de ce qui fait la vie d’une langue par l’action de celles et ceux qui en usent.

Cette semaine, nous nous télétransportons au 13e siècle, pour y observer un important changement de prononciation : la disparition de nombreuses consonnes finales de mot. Le phénomène touche l’une des plus résistantes, le r, emporté lui aussi par l’épidémie. Mais ce phénix de la phonétique historique va bientôt renaître, causant au passage quelque pagaille dans le bel ordonnancement de la morphologie française.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct