Loïc Vliegen: «Une alternative»

Loïc Vliegen (Circus – Wanty Gobert) est un habitué des routes virtuelles proposées par Zwift. « C’est évidemment un plus… même si j’espère que ça ne remplacera jamais notre beau sport dont l’essence même est de pédaler dehors et pas devant un écran. Le vélo, ce n’est pas Fortnite », explique le lauréat du Tour de Wallonie. « Je l’utilise surtout quand il fait mauvais. Ça permet de remplacer une sortie quand les routes sont impraticables, et c’est évidemment plus amusant que le home-trainer classique. J’y planifie des entraînements spécifiques mais, évidemment, si je peux aller dehors, c’est mieux… Pour être honnête, Zwift ou pas, le rouleau reste pénible. Simplement, ce logiciel est une alternative, il rend les coups de pédales plus attractifs, nous évite de rouler bêtement. Il y a des sprints, des changements de vitesse. C’est, au moins, varié. Mais ce n’est pas le vrai vélo. C’est ludique, tout ce que vous voulez, mais ça ne remplacera jamais quatre heures dans le vent… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct