Premiers masques (en tissu) pour les gardiens de prison

Premiers masques (en tissu) pour les gardiens de prison
Photo News

Sur décision du Conseil des Ministres de vendredi dernier, les permissions de sortie déjà accordées ont été suspendues ; elles sont généralement destinées à préparer la réinsertion du détenu, et les services adéquats sont actuellement fermés, a rappelé Koen Geens. Il en est de même pour les nouveaux congés pénitentiaires (hormis pour des raisons telles qu’un deuil), tandis que ceux qui ont déjà effectué un congé pénitentiaire sans problème s’en voient accorder un prolongé, pour la durée de l’épidémie au coronavirus, qui sera comptabilisé comme une interruption de peine. Ces congés ne peuvent être accordés à des condamnés à plus de dix ans, à des personnes sanctionnées pour terrorisme ou délits de mœurs, ou encore à des personnes sans domicile ou pouvant causer un problème sanitaire. Depuis deux jours, certains détenus sont libérés pour des congés à durée indéterminée. Un « appel d’air » avait été instamment demandé par le personnel pénitentiaire, et ce afin d’avoir un maximum de cellules en « solo ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct