Le coronavirus trouble les rites funéraires

Le coronavirus trouble les rites funéraires

Le confinement et les mesures de précaution imposées par la crise du coronavirus ont un impact sociétal majeur sur les rites funéraires, qu’ils soient religieux ou laïques. Ils perturbent les familles des décédés, contraintes de ne plus s’étreindre solidairement dans les lieux d’inhumation ou d’adieu (les cimetières, les églises, les crématoriums).

La crise contraint le secteur funéraire à adopter des mesures de précaution et se trouve confronté à des difficultés nouvelles, tout en proclamant qu’il est aussi un secteur devenu essentiel dans la gestion de la crise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct