Transmission du coronavirus de l’homme à l’animal: les risques sont faibles

Transmission du coronavirus de l’homme à l’animal: les risques sont faibles
EPA.

C’est un cas exceptionnel, disent tous les spécialistes. Et c’est à Liège que ça se passe. Une dame malade du Covid-19 a transmis le coronavirus (Sars-CoV2) à son chat qui est lui-même tombé malade une semaine après elle. L’affaire a été découverte aux alentours du 18 mars. L’animal s’est rétabli plus rapidement que sa maîtresse : il est désormais en pleine forme.

Ce n’est pas la première fois qu’un cas de contamination animale apparaît depuis le début de la pandémie mondiale. Il y a peu, deux chiens ont été diagnostiqués positifs au Covid-19 à Hong Kong. Ils font partie d’un groupe de 17 chiens et huit chats qui avaient été séparés de leurs maîtres contaminés et malades et mis en quarantaine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct