Tensions communautaires: la présidente de la Cour d’appel de Bruxelles devrait s’envoler sous d’autres cieux

Laurence Massart est connue pour avoir présidé en 2019 le procès en cour d’assises de Mehdi Nemmouche. © Belga.
Laurence Massart est connue pour avoir présidé en 2019 le procès en cour d’assises de Mehdi Nemmouche. © Belga. - Belga.

Laurence Massart, présidente de la Cour d’appel de Bruxelles depuis moins d’un an, a été désignée vendredi 20 mars par le conseil des ministres, sur proposition du ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), candidate pour la Belgique à la prochaine élection des juges à la Cour pénale internationale (CPI). Cette information a été confirmée au Soir par le cabinet de Koen Geens. Laurence Massart est notamment connue pour avoir présidé en 2019 le procès en cour d’assises de Mehdi Nemmouche pour l’attentat au Musée juif.

L’élection à la CPI aura lieu à l’occasion de la 19e session de l’Assemblée des Etats parties au Statut de Rome. Celle-ci se tiendra au siège des Nations unies à New York, du 7 au 17 décembre 2020.

Il n’en fallait pas davantage pour que, dans les couloirs (quasi déserts en cette période de confinement) du palais de justice de Bruxelles, certains parlent « d’exfiltration ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct