Les banlieues françaises face au coronavirus: «Mais nous aussi, on a peur!»

Les banlieues françaises face au coronavirus: «Mais nous aussi, on a peur!»

REPORTAGE

J’ai le papier, Madame, on est en règle ! » On ne lui a pas encore parlé que l’homme est déjà sur la défensive. Sur un petit terrain de sports baigné de soleil, il tape le ballon avec trois de ses filles devant un mur tagué où l’on lit ce graffiti : « Libres et égaux ». « Ça fait quatorze jours, depuis qu’il n’y a plus école, qu’elles ne sont pas sorties », se justifie-t-il, à deux doigts de sortir l’attestation dérogatoire indispensable en France pour pratiquer une activité physique « de courte durée ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct