Abdel Makoudi (Varia): «À 90%, le tax shelter finance l’emploi artistique»

Le tax shelter bénéficie à 90
% aux artistes.
Le tax shelter bénéficie à 90 % aux artistes. - Morgane Delfosse.

Parmi les professionnels qui ont planché sur l’effondrement prévisible du tax shelter, il y a Abdel Makoudi, directeur financier du Théâtre Varia (Ixelles). Pour lui, « au vu des résultats économiques annoncés des entreprises, le tax shelter n’arrivera pas en 2020. L’impact sur notre secteur sera assez catastrophique. » Voilà qui est clair.

« Nous sommes à peu près certains que nous n’arriverons pas à une levée de fonds qui correspondent aux besoins du secteur », explique-t-il, or « l’économie de la création culturelle a changé, et elle est basée sur le tax shelter pour son financement. Nous dire aujourd’hui que, pour la saison 20-21 sur laquelle nous travaillons depuis des mois, nous n’aurions pas le tax shelter, mettrait à mal l’entièreté de la saison. Nous ne sommes pas en mesure de nous mettre à table et de dire qu’on lancerait une nouvelle saison avec de nouveaux spectacles. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct