Coronavirus: en Italie, les experts veulent éviter «la bataille de Milan»

A Milan, les mesures de confinement sont de plus en plus strictes et la police veille à leur respect.
A Milan, les mesures de confinement sont de plus en plus strictes et la police veille à leur respect. - Photo News.

De l’exaltation angoissée à l’apathie. Alors que le décompte ponctuel des morts et des nouveaux contaminés pulvérise, chaque jour, les espoirs nourris la veille, les Italiens apprennent à combattre avec une silencieuse résignation. Dans la péninsule, on l’appelle « la vie après les balcons », après les chants collectifs et les applaudissements pétris d’espérance qui unissaient, il y a encore une semaine, des villes entières à travers le pays.

Ce samedi l’Italie a, en effet, enregistré un bien triste bilan, alors que le nombre de morts dus à la pandémie de coronavirus a dépassé la barre des dix mille cas en suivant, la semaine dernière, un rythme macabre de plus de huit cents décès par jour.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct