Coronavirus: la Chine goûte à un prudent retour à la vie

Les masques de protection restent de rigueur, mais les habitants de Wuhan respirent à nouveau peu à peu l’air extérieur.
Les masques de protection restent de rigueur, mais les habitants de Wuhan respirent à nouveau peu à peu l’air extérieur. - Reuters

A Pékin, les habitants commencent à revivre à l’heure où le printemps arrive enfin. Le long des rues, la foule est plus nombreuse et les trottoirs sont jonchés de cerisiers qui fleurissent. Des secteurs de la grande muraille de Chine sont de nouveau ouverts au public, tout comme le zoo de Pékin.

Plutôt épargnée par l’épidémie de coronavirus (577 cas et 8 morts), la capitale chinoise a pourtant mis en place des mesures drastiques pour préserver le cœur politique du pays. Des restrictions qui sont toujours en place dans la mégalopole de 21 millions d’habitants. Dans les cafés et restaurants, les salles sont toujours en sous-capacité, et les clients doivent se tenir espacés les uns des autres pour éviter tout risque de contagion. Les bars n’ont pas encore repris leur activité et le gouvernement a renforcé les conditions de retour à Pékin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct