Coronavirus: la chancelière allemande Angela Merkel a toujours dit «nein» aux eurobonds

Angela Merkel a toujours refusé la mutualisation des dettes en Europe.
Angela Merkel a toujours refusé la mutualisation des dettes en Europe. - AFP

Ce n’est pas la peine de discuter avec la chancelière. Angela Merkel a toujours refusé la mutualisation des dettes en Europe. Il n’y aura pas d’eurobonds « tant que je serais en vie » avait-elle déjà assuré il y a dix ans devant le groupe parlementaire libéral (FDP). Sur quoi, les députés lui avaient répondu : « Nous vous souhaitons longue vie ! ».

Sur la dette, il y a un consensus en Allemagne : c’est chacun pour soi. Même à l’intérieur du pays, entre les 16 « Länder » (régions), on ne partage pas. Pourquoi les Allemands feraient-ils une exception pour l’Europe alors qu’ils n’appliquent pas la règle à eux-mêmes ? La mutualisation de la dette européenne est tout simplement taboue en Allemagne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct