Théâtre jeune public: du travail, vaille que vaille

Fruit d’une toute jeune compagnie, «
Les Zorties
», d’Isabelle Colassin et Alice Hubball, n’aurait pas pu se présenter aux Rencontres de Huy l’été dernier s’il n’avait pas passé la pré-sélection du printemps précédent.
Fruit d’une toute jeune compagnie, « Les Zorties », d’Isabelle Colassin et Alice Hubball, n’aurait pas pu se présenter aux Rencontres de Huy l’été dernier s’il n’avait pas passé la pré-sélection du printemps précédent. - D.R.

En temps normal, ils seraient en train de passer les épreuves de présélection. Voilà deux ans que ces artistes travaillent à un spectacle et espéraient, grâce aux séances de prévisionnement traditionnellement organisées dès le mois de mars, obtenir le sésame pour accéder aux Rencontres de théâtre jeune public de Huy en août prochain, passage obligé pour pouvoir ensuite tourner dans les écoles et les centres culturels. Seulement voilà, le coronavirus est passé par là, contrariant la tenue de cet examen de passage pour compagnies non subventionnées (rappelons que les compagnies contrat-programmées sont sélectionnées d’office aux Rencontres de Huy).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct