Coronavirus: les communes se mobilisent pour aider et écouter les aînés

Plusieurs communes proposent aux personnes âgées de faire les courses à leur place.
Plusieurs communes proposent aux personnes âgées de faire les courses à leur place. - Reuters.

Perdue entre le Borinage, la région du Centre et le Grand Charleroi, la commune de Quévy, 8.000 habitants, partage aussi plusieurs kilomètres de frontière avec la France. Cette situation géographique, couplée à la réalité démographique – une population âgée avec notamment quatre maisons de repos de plus d’une centaine de pensionnaires –, explique peut-être pourquoi elle est l’une des communes qui affichent un taux de personnes positives au Covid-19 parmi les plus élevés de Wallonie. Des chiffres qui incitent les autorités communales à redoubler de vigilance à l’égard des aînés. « Dès le vendredi avant le confinement, nous avons établi une liste des personnes de plus de 70 ans à qui nous allions distribuer en priorité un toutes-boîtes pour leur indiquer les mesures de précaution à prendre et les numéros de contact avec la commune », explique Florence Lecompte (PS), la bourgmestre. « Nous avons ainsi envoyé plus de 1.000 courriers et, chaque jour, nous recevons des coups de téléphone de personnes demandant de l’aide.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct