Coronavirus: le retour du «microbe» du manque de solidarité au sein de l’Union européenne

La discussion en vidéoconférence des leaders européens, jeudi soir
: deux camps qui se font face.
La discussion en vidéoconférence des leaders européens, jeudi soir : deux camps qui se font face. - AFP

L’escalade s’est poursuivie, ce week-end, dans les tensions entre Européens sur la réponse à apporter au choc économique annoncé de la crise du Covid-19 et les contours de la solidarité entre Etats.

Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte et son ministre des finances, Roberto Gualtieri, ont ainsi bondi sur la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, après une interview qu’elle a donnée à l’agence de presse allemande DPA, samedi.

Était-ce de la maladresse de sa part ? Quoi qu’il en soit, au surlendemain d’un sommet sous haute tension des leaders européens autour de la nature de l’aide financière qu’il fallait mettre en place pour sortir de l’ornière Covid-19, où aucune idée spécifique n’avait été ni mentionnée ni exclue par compromis, la présidente a donné l’impression de prendre position du côté des réticents.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct